Plagiocéphalie – Brachycéphalie – Tête plate

La « plagiocéphalie » ou « tête plate » est un terme que l’on entend de plus en plus souvent. En effet ces dernières années, on a pu constater une recrudescence de ce problème. 

2 termes traduisent des variantes de cet aplatissement : 
  • Plagiocéphalie : (du grec plagios = oblique et kephalê = tête) se traduisant par un aplatissement unilatéral de l’arrière de la tête.
  • Brachycéphalie : (« qui a le crâne court » du grec ancien brakhus, court et kephalê, tête) est un aspect morphologique des crânes plus larges que profonds.

Osteopathe pédiatrique - plagiocéphalie du nouveau né, nourrisson - Marie Lanurien Osteopathe courbevoie la défense

 

Mais d’où vient-elle? 

Tout d’abord, il faut savoir qu’il y a différents types d’aplatissement et différentes causes. Nous ne parlerons ici que des plagiocéphalie ou brachycéphalie positionnelle.

Cette déformation survient chez le nourrisson pendant la grossesse ou pendant les premières semaines de vie (on observe un pic vers 6 à 8 semaines). Elle peut soit trouver son origine in utero et être liée à une mauvaise position fœtale ou une anomalie utérine soit survenir chez les enfants trop souvent allongés sur le dos.

Elle touche en priorité les prématurés et les garçons.

 

Prise en charge : 

1 – Consulter un praticien spécialisé :Marie Lanurien Osteopathe Courbevoie La defense

Si vous constatez que  le crâne de votre enfant à tendance à s’aplatir, nous vous conseillons de prendre un rendez-vous avec un praticien. Celui-ci pourra prendre des mesures et juger objectivement de l’évolution du crâne de votre enfant. Il y a différentes façon de mesurer un crâne mais en cabinet l’outil le plus souvent utilisé est le craniomètre.

 

2 – Prise de mesure du crâne : 

Cette mesure du crâne permet d’avoir un avis objectif de l’évolution du crâne et permet d’analyser deux indicateurs :

    • Indice crânien : qui permet de juger de la sévérité de l’aplatissement postérieur du crâne (brachycéphalie) 
    • Mesure de l’asymétrie : qui permet de juger la différence entre les deux diagonales fronto-occipitale et donc l’aplatissement latéral du crâne (plagiocéphalie)

Le praticien pourra aussi diagnostiquer l’origine de l’aplatissement du crâne (positionnel, torticoli, craniosténose…) et vous aiguiller vers les spécialistes compétents si nécessaire (prises en charge pluridisciplinaires).

3 – L’importance d’agit au plus vite :

Jusqu’à 5 mois : 

  • Le repositionnement actif sera vraiment effectif et permettra de contrer l’aplatissement du crâne car celui-ci est très malléable à cet âge.
  • Praticien à consulter : Kiné et/ou Ostéo en fonction du problème (les plagiocéphalies sont associé à un torticoli congénital dans 37% des cas)

Passé 5 mois, suivant les cas et leur évolution : 

  • Il faudra continuer le positionnel
  • Le port d’un casque pourra être nécessaire pour les cas les plus évolués

 

Conseils : 
  • Faites attention aux positions de votre bébé,
  • Alternez les appuis sur l’arrière de la tête (gauche/droite), 
  • Evitez les surfaces trop molles, les supports ne permettant pas au bébé d’être libre de ses mouvements,
  • Évitez de laisser votre enfant dans un Cocoon, cosy, transat… trop longtemps, surtout s’il maintient votre enfant dans une position fixée 

 

Mon conseil :

Consultez dès que vous remarquez l’aplatissement. Je sais que durant les premiers mois il y a beaucoup de changement, de rendez-vous (pédiatre, sage-femme…), de la fatigue… Mais dans les débuts il est la plupart du temps facile de corriger le problème. Alors n’attendez pas ! De même si vous avez un doute, mieux vaut consulter: s’il n’y a rien une séance permettra de s’en assurer, de tout vérifier et d’avoir les conseils adaptés à vous et votre bébé.

 

→ Pour plus de renseignements sur l’interêt de l’ostéopathie pour les nourrissons

 

 


Lectures Annexes : 

  • Livres :
    • « Mon bébé n’aura pas la tête plate – prévenir et traiter la plagiocéphalie » Dr Bernandette De Gasquet & Dr Thierry Marck